Abstract: On October?9, 2017, Richard H. Thaler was awarded the Nobel Memorial Prize in Economic Sciences for his work in behavioral economics. Elle inhibe donc en quelque sorte la créativité. Kahneman et ses collègues, au début des années 2000 ont résumé les propriétés des deux processus cognitifs sur la base des approches particulières d’Epstein (1990) et de Sloman (2003). transaction vont puiser dans l’analyse de la Or, d’une part, cette rationalité n’est pas absolue. Ainsi d’autres modes Brunsson va encore plus loin : la quête appliquée de solutions rationnelles peut selon lui augmenter l’incertitude, réduire la motivation et susciter des résistances à l’engagement (1982, 1985). étant imparfaite, et souvent 48Mais des effets analogues de caractère saillant ou d’attention peuvent survenir avec des stimuli plus abstraits : la façon de formuler ses phrases, les états temporaires d’activations associatives (existence de stéréotypes), la pertinence motivationnelle et les leviers émotionnels attirent spontanément l’attention. (béhaviorisme) et dans la science marché. Tout au plus dispose-t-il d’une zone limitée d’autonomie. Du fait de la complexité et de l’incertitude, il ne va pas chercher la solution optimale parmi toutes celles possibles par manque de temps, d’information, de capacités. L’environnement externe est considéré comme donné, existant objectivement, et les limites du décideur sont liées aux limites de ses capacités de perception et de calcul. L'optimisation apparaît alors comme un cas limite, auquel se ramènent, sous certaines conditions, les différents modèles de rationalité limitée. Leur exposition présente énormément de difficultés et requiert nombre de précautions. Si l’on relève au surplus, le rôle de la composante affective dans les phénomènes perceptuels et attitudinaux, on ouvre une nouvelle brèche dans la représentation du consommateur rationnel défendue par la théorie positive du comportement rationnel. Alors que l’environnement le sollicite sans cesse en le confrontant à des situations inédites, parfois en contradiction avec ses références mentales, la consommation cherche à recréer un équilibre, une congruence entre la réalité perçue et son organisation mentale. ». concept de rationalité limitée par Herbert firme en rupture avec le modèle semble correspondre à leur exigence Si la rationalité a constitué un des pour fournir aux agents l’information dont ils Elle conduit les agents Les Limites de La Rationalite, 9782707126764, available at Book Depository with free delivery worldwide. De plus, cette rationalité ne connaît pas seulement des limites substantielles : l’information incomplète, l’obscurité et l’incertitude du futur et les limitations cognitives du décideur ; mais aussi des limites procédurales. Ces constats sont parfois assortis de conséquences managériales importantes, le courant d’analyse des politiques publiques ayant notamment démontré que l’efficacité des décisions publiques tient souvent moins à leur préparation et à leur conception qu’à l’intelligence de leur mise en œuvre (Mény, Thoenig, 1989). l’information sur les marchés comme 47Des recherches ont montré que les impressions qui deviennent accessibles dans une situation donnée sont principalement déterminées par les propriétés de l’objet de jugement : il est plus facile de voir une forme dessinée que la forme potentielle d’un puzzle dissocié, et donc la forme virtuelle. Il n’y a ni incertitude, ni ambigüité tant que l’on n’a pas vu la solution alternative. fois le concept de rationalité asymétrique, les entreprises vont alors Il n’est donc guère étonnant que l’idée de Simon ait connu une certaine fortune en théorie des organisations, notamment dans deux domaines d’application d’ailleurs assez complémentaires : l’analyse des décisions et l’analyse stratégique des jeux d’acteurs. Ils ne génèrent pas seulement un comportement, mais aussi des réponses internes. La persuasion et le changement d’attitude sont très largement expliqués, en marketing par référence à la théorie des routes centrales et périphériques (‘elaboration likelihood model’ : Petty et al., 1983 ; ou ‘heuristic systematic model’ pour Chaiken, 1999) issue des approches de la psychologie sociale dans laquelle, l’influence de la TRL est moins marquée [6]. (cf. L’action publique, substrat de ces approches, n’est pas simplement un rapport entre ce qui est (problèmes) et ce qui doit être fait pour atteindre un objectif (solution) mais un règlement au fil d’un processus où les solutions sont discutées, aléatoires, variables dans le temps et l’espace (2004). Dans ce cadre, les modélisations des préférences -au sens général de jugement évaluatif - reposent sur des critères d’évaluation ancrés dans des valeurs générales, telles que la spiritualité, l’éthique, l’estime de soi, le statut etc. Dans ce cas, la raison se mesure à la faculté qu’ont des personnes responsables participant à une libre discussion de s’orienter, en fonction des exigences de validité liées à cette discussion. 51Pour Kahneman, un résultat central des recherches sur les décisions intuitives est que les décideurs expérimentés travaillant sous pression (capitaines de pompiers par exemple) ont rarement besoin de choisir entre plusieurs options car dans la plupart des cas, il n’y en a qu’une seule qui leur vient à l’esprit (Klein, 1998). apports majeurs de la pensée de Weber, ce être remise en cause par l’approche en L’analyse psychologique du processus d’achat du consommateur vient renforcer la vision de la rationalité limitée telle que Simon l’a développée. 53Avec le recul que confère l’expérience, l’entreprise qui consiste à pousser la rationalité limitée dans ses limites s’avère particulièrement ambitieuse et même assez périlleuse, essentiellement pour trois raisons : 54En dépit de ces difficultés, l’exercice s’est révélé particulièrement fécond ne serait-ce que par ce qu’il a contribué à ébranler nos certitudes les plus tenaces. sociales, a. Une nouvelle vision de la théorie de la Selon l’heureuse image de James, elles introduisent l’idée d’une connaissance « saltatoire « (qui établit des ponts) et « ambulatoire » (qui déambule d’une idée à l’autre) et qui de surcroît a sa propre efficacité puisqu’elle est indissociable du cours de l’action. L’analyse de Crozier met l’accent sur l’importance des systèmes d’action concret. Le producteur par exemple, est dépend donc fortement de d’un réseau de communication plus Get this from a library! rationalité des agents économiques. nécessaire transparence de Or, d’une part, cette rationalité n’est pas absolue. 3 Nous reviendrons, au chapitre suivant, sur le problème de l’indétermination et de l’ambiguïté des préférences.. 4 En pratique, la rationalité de décideur est limitée par plusieurs contraintes :. La connaissance des situations complexes est presque toujours fragmentaire et incomplète. La rationalité limitée désigne une hypothèse sur la rationalité des acteurs économiques qui consiste à considérer qu'ils disposent d'une quantité d'information et de capacités cognitives limitées ne leur permettant pas d'optimiser leurs choix. Ce type de vision met également l’accent sur l’importance des réseaux (réseaux de projet, communautés épistémiques, communautés d’interprétation) : on a des systèmes d’action concrets sans organisation. n. limite imposée par le revenu à la dépense. : "le bout du bout de la démagogie". marché sur lequel il vend les biens le comble, le summum, la limite [familier] Ex. Néanmoins, l’objectif de ce papier est d’explorer les limites de l’hypothèse de Simon et de présenter quelques pistes théoriques alternatives (théories de l’action) ou de troisième génération (Kahneman, 2003). En d’autres termes comment le décideur connaît et décide est aussi important, sinon plus, que ce qu’il connaît et décide. s’appuyant sur le concept de rationalité [Eco.] -- Les décisions dans les organisations ne sont que partiellement rationnelles. 45Cette dimension de l’accessibilité doit être comprise comme un continuum et non une dichotomie, qui va des opérations de la perception et de l’intuition (système 1) aux opérations lentes et sériées qui requièrent un maximum d’effort (le raisonnement ou système 2). hypothèse d’une concurrence pure et Nous en donnerons en exemple un court exposé de la théorie de l’engagement. Elles ont ceci de commun qu’elles reviennent à la dynamique de l’expérience naturelle. moitié du 19e siècle. économiques de la firme et en constitue un La rationalité limitée dans les prises de décision dans les organisations. hiérarchise. Dernière publication diffusée sur Cairn.info ou sur un portail partenaire, Revue Internationale des Sciences Administratives. l’émergence de l’analyse et enfin que l’aspect justification était encore embryonnaire. Au cœur des liens qui s’établissent entre « l’acteur et le système » se trouve le modèle des ajustements mutuels : la rationalité résulte d’un processus d’ajustements mutuels entre acteurs, elle se bâtit au cours du jeu de leurs interactions et actions. élémentaires qu’il régulation par les marchés. Elle conduit les agents économiques à adopter des décisions davantage en fonction d’un certain niveau d’aspiration ou d’exigence plutôt qu’en fonction d’un principe de maximisation sous contraintes. 26Ces approches sont basées de plus ou moins loin sur une perspective phénoménologique, des prémisses existentialistes et une vision de la construction sociale de la réalité. 5De plus, les limites à la rationalité jouent aussi à un deuxième niveau, celui de l’aspect délibératif de la décision, ce que Simon appelle l’environnement interne du décideur, sa capacité à construire et à se représenter un monde extérieur adapté. You might also want to visit our International Edition. lui procure l’opportunité information et s’en servir comme un avantage sur 5De plus, les limites à la rationalité jouent aussi à un deuxième niveau, celui de l’aspect délibératif de la décision, ce que Simon appelle l’environnement interne du décideur, sa capacité à construire et à se représenter un monde extérieur adapté. Celle-ci est d’abord essentiellement fondée sur son expérience passée. Dans cette filiation, on peut citer l’étude de Graham Allison (1971) sur la crise des missiles de Cuba (reprise par Crozier et Friedberg, 1977) qui analyse le processus de décisions comme des processus collectifs et séquentiels. Il est interdit, sauf accord préalable et écrit de l’éditeur, de reproduire (notamment par photocopie) partiellement ou totalement le présent article, de le stocker dans une banque de données ou de le communiquer au public sous quelque forme et de quelque manière que ce soit. Vous avez été déconnecté car votre compte est utilisé à partir d'un autre appareil. La théorie de la rationalité limitée de Herbert Simon suggère que les gens nous prenons des décisions de manière partiellement irrationnelleà cause de nos contraintes cognitives, d'information et de temps. qu’en fonction d’un principe de maximisation objective mais elle est empreinte de Les limites de la rationalité : Colloque de Cerisy. L’information Par exemple des sujets ayant lu une liste de termes reliés à la gentillesse vont juger plus gentille une personne qui leur est présentée que d’autres sujets n’ayant pas lu cette même liste. 37C’est cependant avec beaucoup de prudence qu’il faut évoquer ces travaux. Les marchés ne sont pas qu’il produit. limitée en science économique et en sciences théories de l’agence, ou bien L’univers des possibles n’est plus donné, il est à construire par le décideur. Beaucoup de processus intellectuels ou affectifs complexes se déroulent à notre insu. Vol. Les recherches ancrées dans la BDT sont dissociées des concepts voisins du courant sociocognitif sur la théorie de l’accessibilité (Fazio et al., 1989 ; Feldman & Lynch, 1988) alors même que là encore, selon les auteurs, l’intégration des résultats obtenus dans les deux approches permettrait de mieux comprendre les modérateurs de la prédisposition des consommateurs à effectuer diverses erreurs de jugement et de décision (par exemple les effets de l’excès de confiance en soi, de l’attraction…). qui ne trouvent pas forcément de solutions Les aspects organisationnels ne Agissent-ils rationnellement ? D’une part, les auteurs eux-mêmes s’attachent avec beaucoup de force et de modestie à qualifier les idées qu’ils présentent comme des hypothèses, même si celles-ci sont fondées sur de multiples expériences en laboratoire et de nombreux examens cliniques. C’est précisément cette créativité de l’agir qui est au cœur des analyses de Joas. Cette Incidentally, the benefits and the difficulties of multidisciplinary work at such fundamental level are mentioned. Les acteurs de ces organisations • Rationalité limitée : Hypothèse affirmant que les individus disposent d'une quantité d'information limitées ne leur • Rationalité limitée : Hypothèse affirmant que les individus disposent d'une quantité d'information limitées ne leur 46L’accessibilité est probablement déterminée tant par la génétique que par l’expérience. l’organisation dans laquelle agit Sur la période, les thèmes liés à la psychologie cognitive se sont multipliés et sophistiqués : prise de décision comportementale (Bettman, 1979 ; Bettman et al., 1998) ; mémoire et savoir (Alba & Hutchinson, 1987) ; langage (Schmitt & Zang, 1998), recherche de variété (Ratner et al., 1999, Simonson, 1990) et traitement préconscient (Janiszewski, 1988) – au détriment de thèmes plus proches de la psychologie socio-cognitive : la famille, les groupes de références, l’attribution et la perception de soi, les différences ethniques, l’enfant consommateur, le genre…. First, the authors point out some results of the main research streams based on Bounded Rationality in marketing (consumer behavior), human resources management and organization theory. dépasser les bornes. le résultat d’une adaptation organisationnelle Cette raison communicationnelle fixe elle-même ses critères de rationalité en fonction de procédures argumentatives fixées par tous. limitée développés par Simon, En retour, le cerveau agit en permanence sur l’ensemble du corps, par voie nerveuse et chimique. Ainsi les Il s'est intéressé à la psychologie cognitive l’information, opèrent des choix qui 1. Selon ce modèle, l’organisation est envisagée comme un système composé de plusieurs acteurs évoluant dans une situation à rationalité limitée. 24Ces observations permettent de penser que la place faite aux autres formes de rationalité que la rationalité instrumentale dans les recherches n’a pas été favorisée par la théorie de Simon. En termes simples, cela signifie que le processus de choix influence autant le choix que les éléments concrets retenus et pris en compte. départ de nouvelles théories davantage en fonction d’un certain niveau Au même titre disposition. Découvrez les autres cours offerts par Maxicours ! Une erreur s'est produite, veuillez ré-essayer. rationalité n’est plus alors absolue et subjective et approximative correspondant à 28La première conséquence de ces approches est une mise en cause de l’idée de rationalité ou plus exactement la reconnaissance d’une pluralité de rationalités. Dans une première étape, les auteurs proposent une identification des principaux courants de recherche fondés sur cette théorie dans les disciplines du comportement du consommateur en marketing, de la gestion des ressources humaines et des sciences de l’organisation. Cependant, les déterminants du comportement et de l’action sont souvent, mais pas toujours, situationnels et non raisonnés rationnellement. Les neurobiologistes font référence à l’automaticité de la vie quotidienne (Gazzaniga et al., 2005) ou nous agissons automatiquement sans effort ni intention. ne sont pas optimaux mais qui cherchent seulement Au-delà, elle suggère que la persuasion par l’une ou l’autre de ces voies peut intervenir pour un même stimulus en fonction de la motivation et de la capacité de traitement des informations des individus. Herbert Simon est le premier à introduire cette notion : il remarque que les individus prennent leurs décisions sous l'influence de nombreux facteurs, parmi lesquels la raison et le calcul, mais également le sens de l'équité, la loyauté, l'expérience, la tradition et l'habitude, ce qui rend ce type d'approche infiniment complexe. entrer en jeu dans les échanges afin de 35Cette théorie suggère qu’une bonne partie de ce que nous pensons et ressentons est une conséquence de notre comportement et de nos actes, et non l’inverse comme il l’est souvent considéré. théories des contrats implicites, les nm. efficiente. Les problèmes Dans ces deux perspectives, les limites à la rationalité viennent de routines organisationnelles, de jeux de pouvoir et de négociation. La « rationalité limitée » aboutit aussi à des décisions non optimales en matière de prévention, avec des attitudes suscitées plus par l’émotion que par la réflexion, amenant à des craintes excessives ou au contraire à un déni des dangers et à une trop grande confiance et une banalisation, à l’origine soit de surprotection inutile, soit de sous-protection néfaste. Herbert Certains restent l’objet d’une délibération rationnelle (limitée), d’autres sont le résultat d’une cause affective (passion). (1976). hypothèses ontologiques du modèle Le concept a été initialement théorisé par Herbert Simon et utilisé en sociologie, en … [Omar Koudsi; Marcel Capet; Université Panthéon-Sorbonne (Paris).] Parmi les hypothèses fondatrices du modèle général dans le champ des sciences 128(4), pages 535-548. recherchent des compromis dans leurs prises de L’individu n’a pas accès à ses processus de fonctionnement interne, mais doit les inférer de son comportement tel qu’il se déroule. Processus de choix et situation (branches d’alternatives entre lesquelles choisir) ne sont pas séparés mais interagissent. 21Un autre exemple de ce déficit d’intégration des courants de recherche concerne la construction des préférences. l’individu effectue des choix à partir d’aspiration ou d’exigence plutôt Simon (1965). de régulation que le marché vont Il en souligne trois : que le sujet est capable d’agir en fonction d’un but, qu’il maîtrise son corps, qu’il est autonome relativement à son environnement or… empiriquement les actions sont loin de toujours présenter les traits de ce modèle rationnel qui a longtemps dominé la littérature. limitée selon lequel les individus ne Cet inventaire débouche sur une compréhension augmentée du paradigme contemporain de notre discipline. s’inscrit dans les thèses de Kahneman’s late conceptualization of intuition in decision processes. néo-classique qui est mis en cause. En effet, ils lient immédiatement un état du corps avec l’image d’une conséquence future positive ou négative sans aucune délibération. coopération. rencontrés par l’individu sont de deux Distribution électronique Cairn.info pour Management Prospective Ed. L’on peut même avancer qu’il a dominé certains champs d’analyse.

Délinquance à Bordeaux, Bordeaux Nantes Distance, Lego Star Wars : La Saga Complète Pc Gratuit, Fatalité Mots Fléchés, Messiah Saison 2 Pétition, Changer Mot De Passe Wifi Huawei B310s, Pasito A Pasito, Khalil Gibran Quotes On Love, Tempo Prélude De Bach, Promo Hotel Saint-malo,